Faut-il poncer entre deux couches de peinture ?

21 mai 2024 | Guide bricolage

Lorsque vous entreprenez des travaux de peinture, que ce soit sur un mur, un plafond ou même une cloison, la question de poncer entre deux couches de peinture est souvent à l’ordre du jour. Poncer peut sembler être une étape laborieuse, mais elle joue un rôle crucial dans le rendu final. Les plus professionnels d’entre nous appelleront ça l’égrenage. L’égrenage est ce qu’on appelle un ponçage fin entre deux couches de vernis de peintures dans le but de supprimer les aspérités superficielles peu adhérentes qui se dressent à la surface du support que vous souhaitez rénover. Explorons en détail toutes les raisons pour lesquelles cette étape pourrait s’avérer indispensable.

Pourquoi poncer entre deux couches de peinture : les avantages

Améliorer l’adhérence de la couche suivante

Le ponçage crée une surface légèrement rugueuse qui permet à la prochaine couche de peinture ou de vernis de mieux adhérer. Cela réduit les risques de décollage ou de formation de bulles, assurant ainsi un fini plus durable.

Éliminer les imperfections

Lorsqu’on applique une première couche de peinture que l’on a laissée sécher, il peut apparaître des imperfections telles que des poussières, des coulures ou des traces de pinceau. Le ponçage aide à lisser ces défauts avant d’appliquer une deuxième couche, garantissant un aspect final plus uniforme.

Préparer différentes surfaces

Que ce soit des murs et plafonds, une cloison en résine, bois ou même métal, chaque matériau nécessite une préparation particulière pour obtenir un bon résultat. Par exemple, lors de la peinture sur du métal, il faut souvent enlever la rouille avant de peindre, tandis que sur du bois, il faut éliminer les fibres relevées.

Les types de matériaux et leur traitement

Mur et cloison

Pour les surfaces comme les murs et les cloisons, notamment celles couvertes de plâtre, il est essentiel de combler tous les trous et fissures avec un enduit de rebouchage. Une fois sec, le ponçage permet de rendre la surface parfaitement lisse avant de commencer à peindre un mur.

Il faut savoir qu’il n’est pas nécessaire de réaliser un ponçage / égrenage si le temps de séchage de la première couche est inférieur à 24h. La couche de peinture accrochera au papier de verre ce qui risque de créer des imperfections. 

Bois

Pour des éléments en bois, tels que des cloisons ou des meubles, poncer entre chaque couche de vernis ou de laque est incontournable. Ce processus rend la surface douce au toucher et supprime les petites aspérités créées par la pénétration des produits dans les fibres du bois ce qui améliore la finition.

  • Ponceuse manuelle : Idéale pour les petites zones et les retouches précises.
  • Ponçage électrique : Recommandée pour les grandes surfaces ou les projets conséquents.
  • Abrasifs fins (180 à 220 grains) : Utilisés pour intercaler entre les couches sans abîmer la première application.

Métal

Dans le cas du métal, il est indispensable que le support soit propre avant de d’appliquer une couche de peinture. Après avoir terminé cette étape de préparation, vous pouvez procéder à l’égrenage. Pour cela, utilisez un abrasif fin (de la laine d’acier par exemple n° 000). Il faut ensuite effectuer un dégraissage complet (à l’aide d’un solvant de nettoyage), suivi d’un passage à la brosse métallique pour enlever les éventuelles traces de rouille. Ensuite, chaque couche de peinture doit être poncée légèrement afin de favoriser une bonne accroche et éviter les écaillages prématurés.

Techniques de ponçage adaptées

Choisir le bon abrasif

Utiliser des abrasifs appropriés est important. Un grain trop grossier peut laisser des rayures indésirables, tandis qu’un grain trop fin ne sera pas efficace. Les papiers abrasifs de grain moyen à fin (120 à 220) sont généralement recommandés entre deux couches de peinture.

Le mouvement de ponçage

Le mouvement circulaire et régulier est essentiel pour éviter les marques de ponçage perceptibles. Les experts conseillent souvent de poncer doucement sans trop appuyer, permettant ainsi de ne pas abîmer la première couche tout en préparant parfaitement la surface pour la suivante.

  • Poncer toujours dans le sens du fil du bois
  • Maintenir une pression constante
  • Travailler dans un environnement propre pour éviter que la poussière n’affecte la qualité du travail

Étapes pratiques pour un ponçage réussi

Préparation initiale

Avant de commencer, assurez-vous que la première couche de peinture soit complètement sèche. Un séchage insuffisant peut entraîner un ponçage inefficace et un mauvais résultat final.

Ponçage proprement dit

Il est conseillé de travailler par petites sections, de procéder lentement et méthodiquement. Le ponçage léger suffira pour préparer la surface sans l’endommager.

Nettoyage après ponçage

Une fois le ponçage terminé, nettoyez soigneusement la surface avec un chiffon doux et humide pour enlever toute la poussière. Toute présence de résidus de ponçage peut nuire à l’adhérence de la seconde couche de peinture.

Cas particuliers : vernis et résines

Vernis

Le vernissage d’une surface en bois implique typiquement plusieurs couches successives. Entre chacune de ces couches, un ponçage léger avec un papier abrasif très fin est nécessaire pour retirer les micro-imperfections et assurer un fini parfaitement lisse et brillant.

Résines

Les résines époxy ou autres types de résines nécessitent aussi un ponçage entre les couches pour garantir une liaison chimique forte et unifié. Pour celles-ci, utiliser des abrasifs spécifiques convient mieux, car ils sont conçus pour ne pas encrasser rapidement.

Erreurs courantes à éviter

Oublier de dépoussiérer

L’une des erreurs fréquentes est de négliger le dépoussiérage après le ponçage. La poussière restante peut causer un effet granuleux sur la couche suivante de peinture.

Mal choisir le grain de papier abrasif

Un choix inapproprié du grain de papier abrasif peut ruiner votre travail. Utiliser un grain trop gros risque de retirer trop de matière, tandis qu’un grain trop fin peut ne pas créer assez d’adhérence pour la couche suivante.

Ne pas respecter les temps de séchage

Appliquer une autre couche de peinture ou de vernis avant que la précédente ne soit entièrement sèche peut entraîner des finitions ratées. Il est essentiel de lire et de suivre les instructions fournies par le fabricant concernant le temps de séchage.

Sommaire

Les Ponceuses